La démocratie locale vue du Conseil de quartier Centre (deuxième épisode)
Le point de vue de Claude sur le Conseil de quartier Centre (15 décembre 2008)

Cette fois ci, c’était du sérieux : ce qui avait été proposé par le comité de pilotage du 17 novembre 2008 (voir premier épisode) a été mis en œuvre (OUI !!!).

Le groupe de travail mis en place dans l’épisode précédent a préparé, sous la houlette de Sophie Desvallée-Guillain et Gérard Chanu (entre autres), un conseil de quartier très participatif sur l’unique ordre du jour : « le projet de réaménagement des places de la mairie et de l’église », lequel a été tenu mais OUI !

Les participants : les élus habituels de service, Isabelle Rakoff, Vanessa Jérome, Marie-Catherine Poirier, les services techniques habituels de service, Gilles Marinolli, Laurent Massoutier, Romain Lacuisse (voir épisode précédent) et une centaine d’habitants.

Les habitants sont réunis par tablées de huit à dix au hasard des arrivées, donc pas forcément par affinités politiques ou autres. Laurent Massoutier présente le projet (toujours le même) mais la présentation s’est modernisée et est agrémentée d'une projection. Une info nouvelle cependant : plus question de déplacer la fontaine, trop coûteux et risqué (pour la fontaine). Il faudra donc que la circulation la contourne par la droite ou la gauche (il risque d’y avoir un grand nombre de scénarii possibles). Les participants posent alors des questions sur la circulation et son sens.

Les réponses : rue du Trosy piétonne entre mairie et école, à double sens entre rue Pierre et Marie Curie et place de la mairie, rue de l’église en sens unique descendante, rue René Samuel en sens unique montante. Ce scénario oblige donc à contourner la fontaine par la droite en montant et à couper la place en deux zones piétonnes à peu près équivalentes. Enfin si vous ne voyez pas le truc, vous pourrez l’expérimenter entre le 19 janvier et le 2 février car la proposition d’un test faite par le comité de pilotage a été acceptée par les services techniques mais OUI !

Mais au fait à quoi sert l’installation en tablées ? Les habitants sont appelés dans ces groupes à répondre à plusieurs questionnements : vocation de chacune des places, circulation, stationnement, aménagement, végétation, mobilier urbain... En groupe tous participent et préparent la synthèse de leur tablée qui sera exposée en final. Personne ne se fait d’illusion et ne doute que le projet ne soit déjà bouclé (...), mais on ne sait jamais (Que risque-t-on à émettre ses points de vue ?) et la contestation s’exprime par des propositions. Certes, certains se demandent pourquoi changer l'existant, mais finalement se dégage une image de place plutôt verdoyante et meublée, conviviale avec bancs et ombrage pour l’été qui laisse aussi la place aux fêtes tout en maintenant la végétation, un kiosque à musique pour les uns, un terrain de boules pour d’autres, et la fontaine coulant du beaujolais nouveau le troisième dimanche de novembre !

Tout cela fut donc sympa, chacun s’est exprimé tout en doutant d’être entendu en haut lieu (niveau du chef) mais en espérant voir un peu de leurs souhaits réalisés : à bon entendeur salut ! La soirée se termina chaleureusement avec le délicieux buffet cuisiné par «lala» et son mari et quelques bons verres .C’est sympa parfois la démocratie locale...