Législatives

Tirant les leçons du 21 avril, Alternative Clamartienne avait souhaité qu’une candidature unique rassemble la gauche la plus large dès le premier tour de cette élection et que cette candidature soit affirmée le plus tôt possible : notre association locale pas  eu gain de cause face aux divers intérêts partisans. Néanmoins, les militants d’Alternative Clamartienne ont participé activement à la campagne du second tour pour tenter de faire élire Francine Bavay.

Malheureusement la 12 ème circonscription des Hauts-de-Seine a aujourd’hui un des représentants les plus à droite de la nouvelle Assemblée Nationale. Le Maire du Plessis-Robinson a mené une campagne extrême tant sur le fond que sur la forme : affichage massif de sa tête et de slogans simplistes, opérations de communication café/croissants à la gare, campagne sécuritaire, mensonge quant à son soutien de la majorité présidentielle au 1er tour et mensonge de nouveau au second tour quant au désistement de Monsieur Jean-Pierre Foucher. Celui-ci a fait savoir bien timidement qu’il estimait, comme nous, que le candidat RPF n’est pas un démocrate (comme il a pu le constater à ses dépens). Les électeurs apprécieront le courage politique de l’UMP qui désavoue son candidat entre les deux tours pour en introniser un  autre.

On ne peut donc rien attendre de la nouvelle majorité. Il nous appartient d’agir par nous-même. Montons des projets, avançons des idées.

AC