« Opposition de gauche ».

Depuis plusieurs mois, nous demandons au(x) responsables(x) de Clamart Infos de figurer dans une rubrique distincte de celle des élus de droite. Cette demande nous est refusée. Qui gênons- nous avec cette demande ? Avec la droite nous n’avons pourtant rien à voir. Contre elle, nous avons voté avec toute l’équipe de la gauche plurielle le budget municipal pour 2003. Contre elle, nous votons avec toute la gauche plurielle tout ce qui peut favoriser la mixité sociale. Contre nous, Mr Philippe Pemezec (homme de droite s’il en est, et il le revendique) a intenté un procès parce que nous avions osé dire haut et fort ce que nous pensions de son idéologie, au moment où nous appelions à voter pour… la candidate de la gauche plurielle ! Mais, étant de gauche, justement, nous n’avons pas soutenu au conseil municipal la sous-traitance de la cantine scolaire, et nous nous inquiétons des sommes englouties dans 2 projets de médiathèques, tandis que les habitants du plateau attendent toujours la reconstruction de leur école et du centre commercial, et que les jeunes attendent toujours des locaux.

Alors, sommes nous punis d’être un peu trop fidèles à nos principes, pour être ainsi noyés par la gauche plurielle dans le magma de « l’opposition » ?