Gestion comptable ou une gestion sociale ?

Même le ministre (UMP !) du budget vient de le reconnaître : se fonder sur l’indice du coût de la construction pour augmenter les loyers est catastrophique pour les locataires. C’est pourtant l’argument qu’ont utilisé les dirigeants PS et PC de Clamart Habitat pour augmenter les loyers des logements HLM de 2.5%, soit plus que l’inflation (prévue entre 1,8 et 2% en 2005) et dans une période où l’office n’a pas de difficultés financières après une augmentation de 2% en 2004. Ces hommes politiques « de gauche » n’ont donc pas entendu parler des difficultés grandissantes des familles ? De la baisse du pouvoir d’achat qui touche de plein fouet les moyens et faibles revenus ? Des salaires qui ne suivent plus l’inflation depuis plusieurs années ? De la persistance du chômage ? Si Clamart Habitat fait le choix justifié de construire d’autres logements sociaux, ce n’est pas aux locataires d’en supporter le poids financier. Les représentants des associations de locataires HLM, de la CFDT, avec l’élu d’Alternative Clamartienne, ont voté à juste titre contre cette mesure. La vocation de l’Opac est-elle de pratiquer une gestion comptable ou une gestion sociale de son patrimoine ?