Haut-Clamart : il est urgent d’agir

La nouvelle équipe municipale a des projets pour le Haut-Clamart, et elle tiendra ses promesses : reconstruire l’école de la Plaine, transformer le centre commercial, en font partie. Une première réunion des associations qui travaillent sur ce quartier avait montré le dynamisme de chacun et une réelle volonté d’améliorer bien des situations. Mais ce sont des projets qui demandent du temps. En attendant, les mois passent et les habitants peuvent avoir le sentiment légitime que rien ne change. La situation difficile du plateau rend urgentes des décisions aussi sur le court terme. C’est pourquoi dès maintenant nous souhaitons 1) informer systématiquement et en temps réel les associations du Haut-Clamart des discussion en cours sur le réaménagement du plateau 2) financer une opération indispensable de réhabilitation  temporaire du  centre commercial 3) déployer au maximum sur le plateau toutes  les opérations culturelles, commerciales, d’animation ou autres envisagées sur le bas de la ville. Les comités de quartiers qui vont être mis en place à partir de novembre vont permettre une meilleure circulation des informations. Nous souhaitons que des réponses concrètes répondent rapidement à bien des questions.