Conseils de quartiers : plus de moyens, plus d’ouverture.

Les conseils de quartier existent depuis un an. Une charte (indispensable) de fonctionnement est en cours de discussion. Elle doit selon nous garantir l’autonomie de réflexion et de propositions des conseils par rapport à la mairie, mais aussi une réelle ouverture de ces conseils au plus grand nombre d’habitants. La prolifération récente de pétitions émanant de petits groupes indique que les conseils de quartier ne jouent pas toujours leur rôle de prise en compte, de discussion et de transmission des problèmes. Nous proposons que figure dans la charte :

1.      Le comité de pilotage est une structure d’animation et de réflexion. Seul le conseil de quartier est habilité à donner un avis sur les projets concernant le quartier.

2.      Seul le conseil de quartier est habilité à désigner ses représentants au sein des structures municipales (groupes de travail, commissions extra-municipales).

3.      Le conseil de quartier doit organiser au moins 3 fois par an une réunion publique largement annoncée, au cours de laquelle chaque habitant est invité à rejoindre le conseil de quartier

4.      Le conseil de quartier doit être consulté avant qu’un projet ne le concernant ne soit soumis au vote du conseil municipal. Ce dernier doit être dûment informé de cet avis.

5.        Chaque conseil de quartier doit avoir les moyens logistiques d’informer les habitants et les autres quartiers de ses débats, avis, et réunions (journal, panneaux).